"Ce ne sont pas les choses qui troublent les hommes, mais leurs perceptions des choses" - Epictète
"Ce ne sont pas les choses qui troublent les hommes, mais leurs perceptions des choses" - Epictète

Le bonheur en vacances.

Ceux qui ne demandent rien ont tout

- Lao Tseu

Un participant au Holi, la fête des couleurs en Inde

Soyez heureux ! Pressés par cette injonction, instrumentalisée par les pouvoirs idéologiques, spirituels et marchands, nous voilà pris de gesticulations frénétiques. Chacun s’active, s’épuise dans cette quête anxieuse.

Autant vouloir capturer une ombre en posant le pied dessus.

 

Mais, plutôt qu’un objet d’ambition, de volonté, ou de désir, le bonheur ne relèverait-il pas plus humblement, d’une simple inclination.

Plutôt qu’une possession, ne serait-il pas l’émergence d’un état fortuit ?  

État d’esprit, état d’âme, état de grâce…

En somme, il s’agirait, à l’image de l’archer zen, de ne plus viser pour toucher et être touché.

 

Noyés dans le chaos de nos vies, ficelées par leur surmenage factice, comment pourrions-nous voir l’ange passer…autrement qu’inaperçu ?

 

Alors, que faire?

 

Rien.

Tout au plus, se rendre disponible. Créer les conditions favorables à l’émergence du bonheur. Aménager en nous son espace. Un refuge intérieur à trois dimensions : L’esprit léger, la gratitude et le contentement. Comment créer cet espace ? Je te livre ici trois maximes qui peuvent nous y aider :

 

  • Je viens de je ne sais où. Je suis je-ne-sais-qui. Je meurs, je-ne-sais-quand, je vais-je-ne-sais-où. Je m’étonne d’être aussi joyeux (Adage médiéval)
  • Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as déjà (Koan Zen)
  • Qui se contente se grandit (Lao Tseu)

 

L’inclination prédispose sans garantir, l’espace s’ouvre sans conditions, acceptant l’idée qu’il

puisse rester vacant.

 

À quoi in fine tout cela nous invite-t-il ?

À cultiver toujours notre plus grande réceptivité à l’instant, notre éveil naïf à ce qui advient. Ainsi éviterons-nous toute déception, et le triste constat de Prévert : « J’ai reconnu mon bonheur au bruit qu’il a fait en partant ».

Danseuse de Barata Natyam
Jacques Prévert, photo : Robert Doisneau

Consultations

Cliquez sur le bouton Doctolib pour prendre directement rendez-vous. 

Prenez soin de vous et à bientôt...

Actualités

L'éclipse totale de lune. Eté 2018

La rentrée des débutants

"L’esprit du débutant contient beaucoup de possibilités. Celui de l’expert en contient peu.

— Shunryu Suzuki

Le tabac, ça suffit!

Profitez d'une séance spéciale d'essai à prix réduit en prenant rendez-vous avec le code MLHYPNO11

Vidéo-coaching :

Devenir non-fumeur avec l'hypnose. Cliquez ici :Devenir non-fumeur

Agenda

Les Matins de la Méditation. Ateliers guidés. Informations, calendrier et billets ici:

Les Matins de la méditation 

Dernières publications

Un texte poétique et une méditation sur l'hypnose. éditeur : Littérature mineure. Pour le commander, c'est ici : 

Littérature mineure

Références

Pour en savoir plus sur L'institut Noesis, ses activités, ses formations, ses praticiens référents :

Institut Noesis 

Idem pour l'IFHE :

 Institut Français d'Hypnose Ericksonienne

Les Matins de la méditation

Les Matins sont l'occasion de découvrir une forme originale de méditation pleine conscience qui associe les traditions orientales et les techniques de l'auto-hypnose moderne dans des formes courtes. Une pratique efficace et simple à intégrer dans nos modes de vie occidentaux. Je m'étonne chaque matin de ses bienfaits : équillibre, sérénité, clairvoyance, créativité, estime de soi...

 

Informations et billets ici : 

Les Matins de la méditation 

Vidéo coaching

Pensées négatives, ruminations, mésestime de soi... 3 conseils praitques pour en venir à bout! A découvrir ici : 

Les pensées négatives

Le Tao du Lâcher-Prise

Au bois de Rueil-Malmaison, à 10 minutes du cabinet...

Ce  fameux "Lâcher-prise" dont tout le monde parle ! Que chacun cherche avec tant d'obstination. Sans succès évidemment. Pourquoi ? Qui veut dormir à tout prix s’enferre dans l’insomnie. Selon cette même injonction contradictoire, le candidat au Lâcher-prise, tant qu’il le veut, excelle à ne pas lâcher prise.