"Ce ne sont pas les choses qui troublent les hommes, mais leurs perceptions des choses" - Epictète
"Ce ne sont pas les choses qui troublent les hommes, mais leurs perceptions des choses" - Epictète

Faut-il se méfier du bonheur?

Dans le film Now, Voyager (1942), deux passagers incarnés par Bette Davis et Paul Heinred se rencontrent au cours d’une croisière. Amour impossible : Paul, marié, ne peut quitter son épouse malade (en réalité, celle-ci fait semblant pour le retenir). Désenchantés, les amants évoquent alors le bonheur comme un danger, une perspective douloureuse :

  • Paul : Vous avez peur de vous brûler en vous approchant trop du bonheur ?
  • Bette : Je suis immunisée contre le bonheur, et donc contre les brûlures.

 

Et toi, t’est-il arrivé de te méfier du bonheur ? Au point de le fuir, « de peur qu’il ne se sauve », comme dans la belle chanson de Gainsbourg. Si d’aventure, tu trouvais ce trésor, ton angoisse de le perdre, le ferait-elle aussitôt tomber en poussière ?

« J’ai reconnu mon bonheur au bruit qu’il a fait en partant » déplorait Jacques Prévert.

Pour les amants, à l’horizon de leur croisière, nul port où faire escale.

Reste  le vestige d’un rêve, aussitôt vécu, aussitôt perdu.  

Mais que vaudraient nos vies sans cet horizon qui se dédrobe ?

Dans le film Now, Voyager (1942), deux passagers incarnés par Bette Davis et Paul Heinred se rencontrent au cours d’une croisière. Amour impossible : Paul, marié, ne peut quitter son épouse malade (en réalité, celle-ci fait semblant pour le retenir). Désenchantés, les amants évoquent alors le bonheur comme un danger, une perspective douloureuse :

  • Paul : Vous avez peur de vous brûler en vous approchant trop du bonheur ?
  • Bette : Je suis immunisée contre le bonheur, et donc contre les brûlures.

 

Et toi, t’est-il arrivé de te méfier du bonheur ? Au point de le fuir, « de peur qu’il ne se sauve », comme dans la belle chanson de Gainsbourg. Si d’aventure, tu trouvais ce trésor, ton angoisse de le perdre, le ferait-elle aussitôt tomber en poussière ?

« J’ai reconnu mon bonheur au bruit qu’il a fait en partant » déplorait Jacques Prévert.

Pour les amants, à l’horizon de leur croisière, nul port où faire escale.

Reste  le vestige d’un rêve, aussitôt vécu, aussitôt perdu.  

Mais que vaudraient nos vies sans cet horizon qui se dérobe ?

 

Pour passer à l'action 

Je vous reçois en consultations à Rueil-Malmaison, dans deux cabinets différents, le premier en centre-ville proche de la Mairie au Centre de Santé Edeline, 11 ter rue Jean Edeline, le second à mon domicile situé 45, boulevard des coteaux, à Rueil-Malmaison, à deux pas de la station du RER.

Pour en savoir plus, retrouvez quelques témoignages de patients...

A lire également, les nombreux avis positifs laissés sur Google.

Actualités

Découvrez les programmes de méditation sur ma chaîne You Tube

L'éveil du sens

Que préférez-vous :

1- Une vie confortable, mais vide de sens

2- Une vie pleine de sens, mais semée d’embûches

Et pour commencer, pourquoi ne pas méditer sur ce que signifie être débutant? 

"L’esprit du débutant contient beaucoup de possibilités. Celui de l’expert en contient peu.

— Shunryu Suzuki

Pour vous évader, découvrez d'autres enregistrements hypnothiques sur Soundcloud

Le tabac, ça suffit !

Vidéo-coaching :

Découvrez comment vous libérer des cigarettes grâce à l'hypnose... 

Devenir non-fumeur

Les Matins de la méditation

Les Matins offrent l'occasion de découvrir ensemble une forme originale de méditation pleine conscience qui associe les traditions orientales et les techniques de l'auto-hypnose moderne dans des formes courtes. Une pratique efficace et simple à intégrer dans nos modes de vie occidentaux. Je m'étonne chaque matin de ses bienfaits : équillibre, sérénité, clairvoyance, créativité, estime de soi...